Skip to content

êTES-VOUS NiGéRiAN? ET BONNE ANNéE!

janvier 23, 2012

AUTREMENT DiT, êtes-vous de nature (très) optimiste ? Vous pensez qu’être Nigérian et faire preuve d’un optimisme à toute épreuve sont deux choses qui n’ont rien à voir ? C’est que vous n’avez pas lue la grande enquête de l’association Gallup international (en anglais), réseau d’instituts de sondage. Tous les ans, depuis 1977, l’organisme interroge les habitants d’une cinquantaine de pays sur leur pronostic pour les douze mois à venir.
La tendance pour 2012 est sans appel, comme le résume l’institut BVA, partenaire de l’opération.  « L’Europe mène le bal du désespoir suivie par l’Amérique du Nord. Le reste du monde, l’Afrique en tête, reste majoritairement optimiste. » La médaille d’or revient au Nigéria, « troisième économie africaine, douzième producteur de pétrole ». Le pays « garde sa place de nation la plus optimiste du monde en termes de perspectives économiques avec un solde de +80 en progression de 10 points ! » (sic pour le « ! »). En queue de peloton, on retrouve les Egyptiens inquiets tant pour l’avenir  économique de leur pays que leur propre devenir.

Voici les deux questions posées aux habitants de huit pays africains (cités ici du plus au moins confiant dans son avenir économique : le Nigeria, le Ghana, le Sud-Soudan, la Tunisie, le Cameroun, le Kenya, l’Egypte et l’Afrique du Sud).

–    « Vous personnellement, pensez-vous que par rapport à cette année, l’année 2012 sera une année de prospérité économique, une année de difficultés économiques ou sera-t-elle semblable à cette année ? »
–    « A propos de votre situation personnelle, pensez-vous que 2012 sera une année meilleure, ou moins bonne que 2011 ? »

Je vous retourne les questions et vous souhaite une excellente année 2012.

A LiRE SUR LE WEB « SPÉCIAL NIGERIA»

–    Savez-vous que le Nigéria est « le premier consommateur de champagne du continent (600 000 bouteilles par an) ? » Dans un article du Monde, Jean-Philippe Rémy détaille les bonnes raisons qu’ont les Nigérians de croire en l’avenir.

–    Savez-vous pourquoi la journaliste Kidi Bebey aime le Nigéria ? L’ancienne présentatrice de « Reines d’Afrique » (sur RFI) présente « quatre exemples féminins de la jeune génération » : la chanteuse Asa, la soprano Omo Bello, l’artiste plasticienne Otobong Nkanga, et l’écrivain Sefi Atta.

–    Savez-vous qui est Kuku ? Découvrez ce soulman yoruba que j’ai eu le plaisir de voir en concert et de rencontrer. Attention, sa soul yoruba peut donner des frissons. Ou la joie de vivre, c’est selon.

  PS: Un jour je vous parlerai de mes auteurs nigérians préférés. Wole Soyinka, bien sûr, mais aussi Ben Okri, Chris Abani (qui  se dit « fanatique de l’optimisme »!) et ma favorite, Chimamanda Ngozi Adichie (en cliquant sur le lien ou sur la photo, vous pouvez voir son excellente intervention « the danger of the single story of Africa » déjà publiée sur la page facebook du blog).

LES iNDiGNéS SéNéGALAiS « .COM »

décembre 21, 2011

20111221-210711.jpg

Y’EN A MARRE! Ca fait plus d’un an qu’un mouvement de citoyens sénégalais le dit (crie, rappe) dans la rue, les journaux, les tribunaux, les réunions politiques, les raoûts familiaux et depuis peu, sur le net. C’est Mr. BoOmbastic PlO (@boomplasticplo) qui m’a appris le lancement du site yenamarre-senegal.com sur son compte Twitter. J’ai souhaité diffuser la nouvelle au plus vite. Alors hop, capture d’écran avec l’iphone et rédaction d’une bafouille à l’aide du même gadget (ou devrais-je dire: « à l’aide de la même drogue »?). Les révoltés présentent leur mouvement

« né le 18 janvier 2011 à l’initiative de jeunes rappeurs et journalistes sénégalais lassé d’un Sénégal mis en coupe réglée par la famille Wade et plus une classe politique loin des préoccupations quotidienne. »

et leurs combats en français et en anglais, peut-être pour recruter des soutiens « worldwide ». Le site, très complet, fourmille de ressources documentaires, images et sons à l’appui. Signalons un bug, malheureux en cette période de fêtes de fin d’année: les pages « shop » qui n’affichent pas le bon contenu. Les cadeaux révolutionnaires sénégalais seront-ils disponibles en ligne le 25 décembre? Mystère. Joyeux Noël!

> Mise à jour le 23 décembre : optimisation de la mise en forme de l’article (la rédaction sur Iphone a ses limites) et correction de l’orthographe de @boomplasticplo.

ET PENDANT CE TEMPS, AU LiBéRiA…

novembre 8, 2011


DEUXièME ROUND. C’était le second tour de la présidentielle ce mardi 8 novembre au Liberia. Et ce n’était pas l’affluence. Finies les longues files d’attente du 11 octobre. La violence est passée par là. Glenna Gordon, photographe américaine, a pris des clichés des manifestions de la journée de lundi à Monrovia. La série qu’elle publie sur son blog est très intéressante. Paradoxalement, ce ne sont pas les images de blessés ou sanguinaires qui me troublent le plus. Ni celle en première position sous l’article (et donc juste au-dessus de ce texte). C’est une autre, un peu plus bas (allez quoi, cliquez sur le lien pour voir toutes les images!). On y voit des policiers anti-émeutes prêts à riposter. « Le soleil brille ». On ne voit pas les manifestants. Tout juste devine-t-on la vie grâce à ces dessins enfantins sur les murs de ce qui semble être une école. En un regard, une interrogation surgit: où sont les enfants à ce moment-là?

PS1 : Le second tour de la présidentielle a été boycotté par Winston Tubman, le principal rival de l’actuelle présidente Ellen Johnson Sirleaf, au lendemain de la dispersion violente d’opposants qui a fait au moins deux morts (information de l’AFP).  Winston Tubman accuse Ellen Johnson Sirleaf, arrivée en tête au premier tour avec 43,9% des voix, d’avoir utilisé massivement « les ressources de l’Etat » pour acheter le ralliement au second tour d’autres opposants (source nouvelobs.com).

PS2 : Le 7 octobre dernier, le prix Nobel de la paix 2011 a été conjointement attribué à Ellen Johnson Sirleaf, Leymah Gbowee, elle aussi Libérienne, et à la Yéménite Tawakkul Karman pour leur lutte non violente pour la sécurité et les droits des femmes. Cette décision avait surpris, à quatre jour de l’élection présidentielle (RFI).

LA VéRiTABLE SUPERFiCiE DE l’AFRiQUE

août 18, 2011

A L’HEURE DE L’APéRO, la semaine dernière, je devisais avec une dizaine de personnes sur les dimensions de Madagascar. Ce screenshot leur est dédicacé: big up les amis.
Plus sérieusement, ceci est un micro-article juste pour partager une très chouette infographie. Son auteur, Kai Krause, la présente comme une petite contribution dans la lutte contre le manque de culture géographique. En utilisant certains pays comme les pièces d’un puzzle, l’illustration prouve que l’Afrique est plus grande que les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, le Japon et toute l’Europe réunis. Pour des raisons pratiques, l’Empire du Milieu a été coupé en deux, mais cela ne change rien au constat: l’Afrique, c’est grand.

PS: Merci Twitter pour ce lien repéré par ryfe972 via luc_germain.

UN PETiT QUiZ DE GéOGRAPHiE

juillet 20, 2011

EN VOUS BROSSANT LES DENTS, ou pendant que vous faites cuire des oeufs durs, vous pouvez vérifier si vous connaissez réellement l’Afrique. Enfin sa géographie seulement, mais c’est déjà un début. Pour cela, faites le quiz de 15 questions proposé par le site d’un hebdomadaire américain, le Christian Science Monitor. Le principe est simple : une carte muette du continent avec un pays coloré. A vous de déterminer de quel Etat il s’agit, parmi quatre propositions. Une fois votre choix effectué, vous savez immédiatement s’il est correct ou non. A la fin, le nombre, ainsi que le pourcentage, de vos bonnes et mauvaises réponses sont récapitulés. Rien de révolutionnaire (ni sur le fond, ni sur la forme), mais une occasion de se tester. Une dernière précision: c’est en anglais, mais croyez-moi, pas besoin d’être bilingue.

PS 1: Comme l’explique Courrier International, le Christian Science Monitor « a cessé d’être imprimé quotidiennement le 27 mars 2009, pour mieux concentrer ses efforts sur son site Internet. Une version papier continue toutefois de paraître hebdomadairement.» Courrier va plus loin en estimant que ce site « est l’un des meilleurs sites de presse du web. » Faut pas pousser.

> Mise à jour le 22 juillet avec ce PS 2: Faites un tour dans les commentaires, il s’y raconte plein de choses intéressantes. Notamment, comme le signalait « TheBigBoss », que le Soudan du Sud n’est pas représenté dans le quiz. Dans la Google Map non plus (du moins en ce vendredi 22 juillet, Ecrans.fr en parle) alors que sur l’OpenStreetMap, si.

6 MiNi-SCREENSHOTS

juillet 6, 2011

iL AURA FALLU UN DéCèS pour que je me décide à vous refaire signe. Quelqu’un que je ne connaissais pas est mort et je voulais partager son histoire. Vous comprendrez en lisant le point 1, ci-dessous. Après, il y en a 5 autres et donc en tout ça fait 6 :o). Ces mini-screenshots ne sont pas des exclus : ce sont des informations publiées sur la page Facebook d’Africanscreenshots. Mais comme tout le monde n’est pas sur Facebook (et tant mieux), les revoici.

1. Publié le 5 juillet. Vamara Kamagaté est mort. Il était ivoirien, SDF et âgé de 49 ans. Je ne le connaissais pas mais avais lu sur le blog de ce cher Maître Eolas, comment il avait été salement condamné puis salement innocenté par la justice française. (info twittée par Maître Eolas)
Lire également la chronique de sa relaxe (écrite par la journaliste du Monde Pascale Robert-Diard) avec les commentaires de Maître Eolas.

2. Publié le 3 juillet. Coup de projecteur sur les biens mal acquis (avec en exclu Sarkozy cul nu!) par le président gabonais Ali Bongo (entre autres), sur le site de l’excellent Owni. «Mercredi soir, un groupe d’activistes a mis en lumière un bien mal acquis du clan Bongo. Projecteur à la main, ils ont affiché une image de l’ancien chef d’État gabonais sur la façade d’un hôtel particulier du VIIe arrondissement.»

3. Publié le 23 juin. Africanscreenshots ne regrette pas d’avoir commencé une trilogie par le 3e « tome » et va mettre quelques temps à se remettre de «Contour du jour qui vient» de Léonora Miano, violent et bouleversant. Que fait « l’Afrique » de ses enfants? On en reparle (vite, j’espère).

4. Publié le 13 juin. Intéressant : sur le site d’information Rue89, la pêche à la rançon, spécialité somalienne, racontée par un négociateur en pleine action (on n’est pas du côté des pirates ou des otages comme le titre pourrait le laisser penser). Et arrêtons de dire que sur le web il faut toujours faire court! «Pendant 132 jours, Adam a négocié le sort des otages d’un navire investi par des pirates somaliens. En limitant le coût de la rançon.»

5. Publié le 9 juin. Via le blog Peperuka. Où comment un groupe de jeunes chercheurs suédois et norvégiens résout deux problèmes récurrents au Kenya : l’invasion de la jacinthe d’eau et l’absentéisme scolaire chez les jeunes filles (qui ont leurs règles)

6. Publié le 31 mai. Ce mardi, c’est Zambie. En ce moment sur France 5 documentaire très documenté « Zambie à qui profite le cuivre? » Pas de suspens et réponse immédiate : pas aux Zambiens… (mais entre autres au géant Glencore et ses méthodes hardcore)
Avec en primes ces commentaires :
– Caroline Garcia : Le montage du zapping du jour entre ce reportage et un autre sur le FMI est très réussi…
– Africanscreenshots : Zut, pas vu. Quant au FMI…

Pour finir, je ne promets plus de revenir vite. Mais vous savez que je reviens toujours.

L’HOMME AU REQUiN

mai 29, 2011

PARADOXALEMENT, SUR L’iMAGE, le prédateur des mers, pourtant mort, semble en pleine forme. Plus que son porteur, échine courbée par le poids de l’animal, bien plus que le paysage qui les entoure : bâtiments en ruine et route défoncée. La photo a été prise à Mogadiscio (décidément, en ce moment, toutes les routes mènent en Somalie…) par Feisal Omar pour l’agence d’informations Reuters. Elle a remporté le 1er Prix World Press, (un truc énorme dans la profession, un peu comme les Césars pour le cinéma), catégorie « Vie Quotidienne ». Pour vous dire à quel point il est normal, dans ce pays de pêcheurs, de se balader avec un requin sur le dos. N’allez pas croire pour autant que les Somaliens mangent du requin, comme d’autres du poulet ou du chien :o). Le cartilagineux est séché pour être exporté. On imagine donc le sacré butin que représente cette prise dans un pays qui de beaucoup de choses, mais pas d’armes.

<petite digression « rigolote » à ce sujet (l’exportation de requin « africain» séché)> Bracelets, crèmes rajeunissantes ou mets raffinés ? Un article, de 1994, se penche sur les mystères de l’utilisation, en Asie, des ailerons de requin pêchés en Afrique de l’Ouest </petite disgression « rigolote » à ce sujet (l’exportation de requin « africain» séché)>

<petite digression sérieuse sur la pêche en Somalie> L’environnement maritime somalien, sur le site du projet sur les Grands Ecosystèmes Marins d’Agulhas et de Somalie (ASCLME, mis en œuvre par le Programme des Nations Unies pour le Développement).</petite digression sérieuse sur la pêche en Somalie>

Le cliché d’Omar sera visible à Paris* à partir de la semaine prochaine, dans le cadre d’une exposition de tous les lauréats du concours. Trois autres images montrent des «bouts» d’Afrique :

– la photo d’une joueuse de violoncelle dans une rue de la bouillonnante Kinshasa (par Andrew McConnell),
– un fou de bassan atterrissant sur une île sud-africaine (par Thomas P. Perschak)
– ou choc entre deux joueurs de la coupe du monde de football lors d’un match à Cap Town (par Mike Hutchings).

L’occasion pour moi de peut-être franchir à nouveau le pas de la porte d’une galerie. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai un peu de mal avec ce genre de lieu aux murs souvent trop blancs et dont on ne sait pas s’il faut venir acheter, ou au moins avoir les moyens d’acheter, pour pouvoir entrer.

* Galerie Azzedine Alaïa, 14 rue de la Verrerie, dans le 4e arrondissement. Comme l’explique l’Art Media Agency, c’est une expo itinérante qui est déjà passée par une quinzaine de pays et va continuer de tourner. Next stop : Madrid.

%d blogueurs aiment cette page :