Skip to content

APRES TiNTiN, ALBERT II AU CONGO

mars 23, 2010

 

LES 50 ANS d’indépendance de la République Démocratique du Congo, le blogueur Cédric Kalonji ne s’en fait pas une fête. Alors que le roi belge a confirmé sa venue à Kinshasa en juin, le chroniqueur congolais déplore le « je m’en foutisme » / « fatalisme » de son pays qui va à vau l’eau. « Les musiciens congolais griots et autres griots du pouvoir seront payés aux frais du contribuable pour livrer des concerts un peu partout dans le pays. Les organisateurs en profiteront également pour se faire du beurre. Un petit zéro de plus dans les frais, ça fait également partie de la fête… Le jour d’après, le 1er juillet, ce sera le retour à la réalité. Les miliciens bourrés de la veille vont violer et tuer et ça passera comme des faits divers comme des autres. » Cédric Kalonji, lui, en fera probablement un article. C’est déjà ça.

PS : Sinon, sur le même sujet, on peut aussi lire un édito de la journaliste belge Colette Braeckman titré « Pourquoi le Roi doit aller au congo ».  Avec une majuscule à roi, mais pas à Congo. On a connu l’auteur de « Rwanda, histoire d’un génocide » plus inspiré.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :