Skip to content

ODE AUX MAiLS « TéLéViSés »

avril 13, 2010

Cliquez sur le screenshot pour l’agrandir

QUATRE ANS (les archives faisant foi) que « Nino » (Akopo, vu l’url) blogue ses « critiques de l’actualité camerounaise, africaine ou mondiale, avec un penchant pour les NTIC et les chiffres ». Pour ces derniers jours cela donne par exemple :

– un commentaire pimenté  sur la vidéo de deux ados chinois qui dansent sur du coupé décalé comme s’ils étaient nés à Yopougon :  « Les uns s’adaptent et avancent, les autres pleurnichent.. »

– un coup de gueule sur le scandale de l’entreprise sucrière SOSUCAM qui, selon le journal Le Messager, « organiserait elle-même la pénurie de sucre au Cameroun »

Sa note sur l’« interactivité dans les émissions TV camerounaises » vaut le détour. Pour l’écrire, notre chroniqueur a mené une petite expérience. Alors qu’il regardait l’émission « Cartes sur table » sur STV2, il a envoyé deux mails au présentateur Thierry Ngogang et a « eu l’extrême et agréable surprise de constater que les 2 mails ont fait l’objet de commentaires du présentateur et des panélistes ». Ravi, il se réjouit d’une « interactivité salutaire » qui permet  à « d’anonymes citoyens » de « s’exprimer directement ». Vivement la démocratisation de l’accès à internet.

PS1 : Dans la page qui explique le concept de ce blog, je proclame que les articles feront « 1.500 signes max… sauf exception ». Il faut donc que je fasse court de temps en temps. Mais je sens que je reparlerai de ce blog.

PS2 : Je viens de décréter que les PS ne sont comptabilisés dans les 1.500 signes :o)

PS3 : Thierry Ngogang fait partie des trois journalistes poursuivis pour avoir commenté lors d’une de ses émissions « les procédures judiciaires de l’opération Epervier, mise sur pieds par le gouvernement camerounais pour traquer les détourneurs des deniers publics et à l’affaire Albatros, nom de l’avion présidentiel acquis en 2004 dans des conditions jusque-là mal élucidées ». « Dans une lettre ouverte au président camerounais Paul Biya, le comité pour la protection des journalistes exprime sa vive préoccupation face à l’harcèlement et aux nombreuses récentes poursuites de journalistes », dont celles de Thierry Ngogang. On y reviendra.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :