Skip to content

UN STAFF EN OR

avril 16, 2010

Cliquez sur le screenshot pour l’agrandir

GRRRRRRR pas sûr que je puisse aller voir les Staff Benda Bilili à la Cigale ce lundi. Je les ai déjà raté lors d’une mission à Kinshsa et je sais déjà que je ne serai pas là pendant les Solidays (pour une bonne raison, on en reparlera…) où ils jouent le 25 juin. Deux dates (ou au moins une des deux) à ne pas manquer pour tous ceux qui cherchent de la bonne rumba mêlée de funk, de reggae avec des zests de salsa cubaine. Pour les occupés (ou les sceptiques), il y a toujours leur album, intitulé « très très fort »,  qui l’est vraiment : à la fois inventif, énergique et dansant.
Mais ce groupe kinois, il faut absolument le voir sur scène. Six (sept, huit?) abimés de la vie dont plusieurs paraplégiques capables de s’extirper de leurs motos-tricycles-fauteuils roulants-« tunés » (c’est bien connu, le tuning donne le verbe « tuner » ) pour danser sur le sol. Sans oublier le benjamin de la bande (un gamin des rues qui a intégré ce groupe de « vieux pères ») qui fait vibrer un « luth électrique à une corde qu’il a inventé et construit lui-même à partir d’une boîte à conserve ».
Grrrrrrr il faut absolument que je me débrouille pour les voir un jour. Sur scène, mais aussi dans le zoo de Kin qui leur sert de salle de répèt, comme de maison.

à LiRE/SUiVRE SUR LE WEB
– le myspace des Staff Benda Bilili
leurs dates de concert
– « Staff Benda Bilili perles musicales des rues de Kinshasa », un article de l’excellent blog feu Africamix., un blog qui s’est arrêté sans crier gare et qui me manque!

PS : En revanche, lors de mon séjour à Kinshasa, j’ai vu Jupiter en live. Un moment inoubliable : 2 mètres (?) de talent et une voix littéralement envoutante. Il faudra que je vous reparle de ce dieu de la musique. En attendant, précipitez-vous sur le film qui lui a été consacré (disponible en DVD), la bande annonce est ici

> Mise à jour le 15 septembre 2011 : après une pause de quelques mois courant 2010, le blog Africamix a repris du service pour notre plus grand bonheur!

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. avril 20, 2010 8:29

    Jupiter! Rien que le nom en dit long. Je vois qu’on parle « serious business » here. Le Congo reste une source de musique intarissable. Comme dit Jupiter; »Kinshasa respire la musique ».
    On attend la suite, on attend d’autres articles pêchus sur la musique qui se crée loin de là où nous sommes en ce moment.
    merci Miss!

    • avril 21, 2010 7:30

      CHèRE AFROSOUL MESSENGER
      (cliquez sur le nom pour accéder à son myspace),

      YOU’RE WELCOME, c’est toujours un plaisir de parler de vous, les musiciens, qui nous rendez la vie tellement plus… vibrante! J’essaierai de faire un max d’Africanscreenshots sur le sujet et vous, continuez à nous faire décoller/voyager/triper/rêver/danser/chanter/aimer/prendre conscience/contester/rire/ etc.
      Quant à toi, on attend la suite avec impatience… et patiemment. Mais n’oublie pas qu’on a tous besoin d’un monde « afrorocked ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :