Skip to content

TAiLLEUR à DAKAR POUR 900€ PAR MOIS

octobre 27, 2010


« VOTRE PORTE-MONNAIE AUX RAYONS X »
est une rubrique (que j’adore) d’Eco89, le mini-site de Rue89 qui cause… d’économie. Le principe est simple : chaque interviewé accepte de parler de son argent (avouez qu’il faut oser), combien il gagne, dépense, épargne, etc. A chaque fois les métiers sont différents et les salaires aussi… C’est également l’occasion de découvrir comment chacun gère son budget, quelles sont ses priorités, loisirs, etc.
Cette semaine c’est au tour d’Ibou, un tailleur de 38 ans basé à Dakar, de se prêter au jeu. Voici trois exemples de montants qui m’ont fait (dans l’ordre) bondir/sourire/réfléchir :

900€/mois de revenus, c’est beaucoup ! me dis-je. D’ailleurs l’article précise : « c’est bien au-dessus du salaire moyen d’un ménage à Dakar, qui était de 233 euros en 2002, selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). »
Puis me viennent un tas de questions. Par mois, mais les bons mois… ou tous les mois ? Et s’il tombe malade ? Et si l’atelier brûle ? Et la retraite… ?

Chiffre d’affaires fluctuant, comptabilité aléatoire, employés embauchés si besoin et payés à la tâche… comme il est dit dans un des commentaires, pas sûr que les journalistes aient les bons outils pour analyser des revenus, très variables, de l’économie informelle. Mais l’exercice reste intéressant, il nécessite juste quelques adaptations qui viendront peut-être prochainement.

Entre 15 et 30€/mois de téléphone (pour le couple). Et ceci par recharge de 7,50 euros. Là je suis un peu perplexe. Pourquoi ne pas prendre celle de 15€, pourtant plus économiques ?  Si tu les achètes, « dans le quartier tout le monde dit : “ Prête-moi un coup de fil ”. [Ibou] n’en finirai[t] pas. »
Je n’ai aucune difficulté à imaginer la scène. Ni la difficulté de répondre « non ».

100€/mois d’aide à la famille. C’est tout ? médis-je :o). Il me semblait qu’entre les cotisations, mariages, funérailles, famille au village, etc, la somme pouvait nettement plus grimper. Puis je réalise l’incongruité de mes pensées. 100€ sur 900€, c’est énorme. Pourquoi me semblerait-il « normal/logique » qu’il donne encore plus ? Moi qui suis la première à dénoncer les abus et dommages d’une solidarité (parfois?) trop fréquente, trop étendue, trop obligatoire… Vaste débat.

                                                                     A LiRE SUR LE WEB

Analyse de la pauvreté à Dakar, PDF, étude publiée sur le site du ministère sénégalais des Finances mais qui porte sur les années 90
Le secteur informel en chiffres (tableau final avec le revenu mensuel moyen à Dakar en 2002 : 63 300 FCFA), étude sur de l’UEMOA sur sept de ses états-membres (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo)
– La fiche-pays du Sénégal sur le site de la BAD et sur celui de la Banque mondiale

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :